regle-a-calculs
*Je me suis donné 100 coups de baton depuis.
*AOL et Linux: chronique d'une cuisine annoncée.
*Clair et in-charte, certe, mais pas dans ce groupe...
*Le jeune Julien va avoir 17 ans et une patate.
*les verres contiennent du "Sovietiskoie Champankoie"
*La 11 Citroën est-elle technique et/ou in-charte ?
*et pour Suse tu dirais quoi ?
*Quelqu'un aurait-il une aiguille sous la main ?
*S'il n'y a que quelques corrections de bug, on pourrait attendre dix jours.
*on dit Champagne avec un grand C. AOC, s'il vous plaît.
*étant bloqué au boulot avec un erzatz de newsreader.
*Le retour du Troll; en multi-langue.
*IAC SB SUBLIMINAL-MESSAGE 0 1 0 10 "Oui" IAC S
*Je cherche toujours une perforatrice en code 29
*Ne s'agirait-il pas des fameux C.U. qu'un certain Matthieu Weber s'évertue à envoyer ?
*Happy Birthday Florence !
*Après une dure journée de fufage...
*Ok. Tu as perdu : Flush Royal. Mes cartes :
*Quelle est la longueur maximum d'une ligne Usenet ?
*Désolé : je n'ai qu'un seul ouvre-boites.
*Pffffff, si on peut même plus troller autour d'une guinness...
*holalalala, c'te soirée. ma pauvre tete /o\
*Bon, si il y a un volontaire pour me débugguer ca ?
*Même le TGV piétine la charte
*je t'incite à élargir l'horizon de tes rèves
*Dans dix ans je fais une teuf qui va déchirer sarass,
*Il ne s'installe pas sur mon sparcbook, je fais comment ?
*Je réitère la question initiale (A tous, donc à d'autres).



Subject: Re: Login + RedHat
From: naibed@xxxxxxx.com (Naibed)
Date: 10 Apr 2003 01:43:09 -0700
Newsgroups: fr.comp.os.linux.debats
Message-ID: <bd0c1702.0304100043.57f15517@posting.google.com>

Emmanuel Florac <eflorac@xxxxxxxx.fr> wrote in message
			news:<MPG.18feb16c6fadc11e98bdc8@news.free.fr>...

>> Dans article <Xns9358E765B5629Naibed@195.130.132.65>, Naibed@xxxxxxx.com 
>> disait...

>>> > Ah là là: toute une époque révolue ...disparue comme le Titanic !

>> En effet. J'ai vu en tout et pour tout 2 fois des règles à calcul, dont 
>> une fois chez un brocanteur. Je n'ai jamais eu l'ombre d'une idée de la 
>> façon dont on s'en sert.

Les débuts sont très simples: les échelles étant logarithmiques, une
multiplication se fait par simple déplacement des réglettes
log (a*b) = log a + log b

J'avais promis d'envoyer un "scan": le voici...     :-))
NB: exemple à visualiser en fontes fixes ...!

Au départ, mes deux réglettes se présentent comme suit
                    ]

1           2       3     4   5  6
|           |       |     |   |  |    
------------------------------------ 
-------------------------------------
|           |       |     |   |  |  
1           2       3     4   5  6
                    [


Essayons de faire  2 * 3

J'aligne le 1 de la réglette du bas sur mon premier opérande (2)
Sur la même réglette, je lit et reporte la valeur de mon second 
opérande (3) sur la réglette du haut. Pour la commodité, je
dispose d'une petite fenêtre de plastique qui me permet
d'aligner mes opérandes: elle est symbolisée par ] et [ 
sur mon dessin.

                                 ]

1           2       3     4   5  6
|           |       |     |   |  |    
------------------------------------- 
            --------------------------------------
            |            |       |     |   |  |  
            1            2       3     4   5  6
                                 [

Je lis sur l'échelle du dessus le résultat, soit 6.
C'est magique, non ??

NB: le caractère rudimentaire de mon dessin m'a obligé, pour mieux
simuler les échelles log, d'ajouter un espace sur l'échelle du bas,
entre le 1 et le 2. Pour les "poildecu'teur" qui auraient envie
d'essayer.. le dessin original donnerait ceci

                                ]

1           2       3     4   5  6
|           |       |     |   |  |    
------------------------------------ 
            -------------------------------------
            |           |       |     |   |  |  
            1           2       3     4   5  6
                                [

Nobody's perfect  ;-)

N
-- 
-+---------------+-----------------+-----------------+- 
Rien n'est plus beau qu'une informaticienne faisant l'amour
sur la console d'un mainframe. (s) Moi.